Ouvrir le menu principal

Le numéro d'urgence européen fête ses 20 ans

13 février 2011. – Le numéro d'urgence européen (112) a fêté vendredi son 20e anniversaire. Le 112 est le seul numéro qui peut être utilisé pour contacter les services d'urgence (ambulances, pompiers, police) dans tous les pays de l'Union européenne — et d'autres encore. Malgré quelques défauts comme le problème de la langue ou encore sa méconnaissance, le numéro reste pour beaucoup une réalisation concrète de l'Union européenne. La Fondation 112 organisait vendredi la 3e journée européenne visant à mieux faire connaître ce numéro d'urgence au grand public.

Ce qu'il faut savoir
Le 112 permet à toute personne de l'Union européenne d'appeler les services d'urgence depuis l'étranger. Dans son pays, elle utilise les numéros nationaux. Par exemple, en France, les habitants se reporteront sur les numéros classiques 15 (SAMU), 17 (Police secours) et 18 (pompiers). En revanche, les étrangers devront passer par le 112.

La principale action a eu lieu sur la Grand-Place de Bruxelles où une chaîne humaine formait les trois chiffres du numéro d'urgence 112. « Le 112 est un service destiné à tous, il s'agit clairement du projet européen le plus proche des citoyens. Tous ensemble, nous devons parvenir à faire du 112 un réflexe pour chaque citoyen », indique Emmanuel Paul, le président de la Fondation 112. La fondation rappelle que trois citoyens européens sur quatre ne connaissent toujours pas son existence et que la progression au niveau de l'Union européenne a été très faible ces dernières années (de 22 % en 2008 à 26 % en 2011). Dans certains pays, cependant, la part de la population qui connaît le 112 comme numéro d'appel d'urgence est bien supérieure à celle de l'année passée. La plupart des pays européens indiquent par ailleurs qu'ils ont pris certaines mesures pour promouvoir le 112 comme par exemple, l'affichage du numéro sur les véhicules d'urgence.

Mais selon un rapport de la Commission, seuls 27 % des citoyens de l'Union européenne ont déclaré avoir reçu des informations concernant le 112 au cours de l'année passée. C'est pourquoi, la Commission européenne a invité à l'occasion de cette journée les États membres à intensifier leurs efforts pour mieux faire connaître au public le 112 car en vertu des réglementations en matière de télécommunication, les États sont tenus de diffuser l'information concernant le 112 auprès de leur population.

N'hésitez pas à en parler à vos proches surtout si ceux-ci envisagent de se rendre à l'étranger.

Voir aussi

Sources