Ouvrir le menu principal

Le président abkhaze estime que la Russie a évité une grande guerre dans le Caucase

Sergei Bagapsh

6 septembre 2008. – La Russie a prévenu une « grande guerre » dans le Caucase en introduisant ses troupes en Ossétie du Sud attaquée par la Géorgie, a déclaré samedi à Moscou le président abkhaz Sergueï Bagapch.

« La Russie l'a fait à temps pour prévenir une grande guerre », a indiqué M.Bagapch lors d'un point presse pour les journalistes étrangers à RIA Novosti.

La Géorgie a attaqué la république autoproclamée d'Ossétie du Sud dans la nuit du 7 au 8 août. Selon les autorités sud-ossètes, les hostilités ont fait plusieurs centaines de morts parmi les civils. Tbilissi avait également l'intention d'attaquer l'Abkhazie.

« C'est un véritable génocide », a estimé M. Bagapch. « Ceux qui ont armé la Géorgie doivent en assumer la même responsabilité, au moins du point de vue moral, que (le président géorgien) Mikhaïl Saakachvili », a-t-il ajouté.

L'indépendance des républiques d'Ossétie du Sud et d'Abkhazie par rapport à la Géorgie a été reconnue par la Russie le 26 août et le Nicaragua le 4 septembre.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  La Russie a prévenu une grande guerre au Caucase (président abkhaz) » datée du 6 septembre 2008.

Sources