Ouvrir le menu principal

Le prix Nobel de physiologie ou médecine attribué à deux chercheurs qu'une génération sépare


8 octobre 2012. – Le premier prix Nobel de la saison, le prix Nobel de physiologie ou médecine a été attribué à John Gurdon et Shinya Yamanaka pour la découverte de ce que des cellules matures peuvent être reprogrammées pour devenir pluripotentes.

Lorsque le premier (né en 1933) publiait ses premiers travaux sur ce sujet en 1962, le second naissait. Ils ont d'ailleurs déja été récompensés conjointement par le prix Albert-Lasker pour la recherche médicale fondamentale en 2009.

Leurs travaux permettront probablement, dans un avenir proche, de fabriquer des cellules souches « à la carte » pour la médecine régénératrice.

SourcesModifier


Cet article contient des éléments de journalisme de première main rédigé par un membre de Wikinews .
Ces articles peuvent être traduits en utilisant le Réseau de Traduction des Sources Primaires (WORTNET).