Ouvrir le menu principal

Le successeur du Protocole de Kyoto pourrait voir le jour dès 2020

Pays participant au Protocole de Kyoto

9 décembre 2011. – Le Sommet du Climat, qui se termine aujourd'hui à Durban, donne le feu vert à un nouvel accord qui remplacera le Protocole de Kyoto. À l'initiative de l'Union européenne, un nouveau plan d'action commence sortir et qui donnera le jour à un nouvel accord en 2010 qui s'appliquera dès 2020.

L'Union européenne, l'alliance des petits États insulaires et des pays moins développés, ont impulsé le projet. Celui-ci sollicite une « feuille de route » avec un calendrier bien défini. Ils veulent instaurer régime juridique qui liera les pays contre le changement climatique avec l'idée de poursuivre l'objectif du Protocole de Kyoto.

En revanche, les doutes de certains pays développés à l'encontre du protocole subsistent. Certaines réserves existent concernant le soutien effectif des États-Unis ou en relation avec le Brésil. Bien qu'ils montrent leurs ouvertures en faveur des négociations, ils insistent qu'elles se basent sur la science et sur le prochain rapport du groupe intergouvernemental d'expert spécialisés dans le changement climatique. Ce rapport paraîtra entre 2013 et 2014.

Il reste encore l'espérance que la Chine et l'Inde soient incluses dans l'accord. Ceci est le résultat de la pression internationale et de l'isolement encourus s'ils ne votaient pas en faveur des principaux centres de décisions mondiales quand ceux-ci arriveront à un accord auquel ils n'auront pas participé.

Sources


  •   Page « Union européenne » de Wikinews. L'actualité de l'Union européenne dans le monde.