Ouvrir le menu principal

Lech Kaczyński donné vainqueur de l'élection présidentielle polonaise

23 octobre 2005. – Selon les premiers sondages, effectués aux sorties des urnes, Lech Kaczyński aurait remporté le second tour de l'élection présidentielle polonaise de 2005. Il accéderait ainsi au poste de président de la Pologne pour une durée de cinq ans.

D'après le sondage de Gfk Polonia, effectué pour les chaînes de télévision TVN et TVN24 ainsi que pour le journal Rzeczpospolita, le conservateur Lech Kaczyński aurait obtenu 53,52 % des voix, contre 47,48 % pour son adversaire libéral Donald Tusk. Ce sondage annonce un taux de participation de 50,62 %.

D'après le sondage de TNS OBOP, effectué pour Telewizja Publiczna (Télévision Publique), Lech Kaczyński a pu compter sur le soutien de 52,8 % des Polonais contre 47,2 % pour Donald Tusk. Le sondage annonce un taux de participation de 50,6 %.

Les résultats définitifs sont attendus dans la journée du lundi 24 octobre.

Réactions aux résultats des sondages

Dans le camp de Lech Kaczyński, l'hymne national polonais et la chanson populaire « 100 lat » (« Longue vie ! ») ont été entonnés à l'annonce des résultats, après quoi le présumé nouveau président a remercié tous ses partisans, sa famille, ses collaborateurs en tant que maire de Varsovie, ainsi que son comité de soutien. Kaczyński s'est également adressé à son adversaire Donald Tusk qu'il a félicité pour sa lutte durant la campagne présidentielle, ainsi qu'à son frêre jumeau, Jarosław Kaczyński, président du parti politique Prawo i Sprawiedliwość (Droit et justice) qu'il a félicité pour avoir « accompli son devoir ».

« Je n'ai pas tenu le coup » - ainsi Donald Tusk a t-il remercié ses partisans. Jan Rokita, ancien candidat du parti Platforma Obywatelska (Plateforme civique) au poste de premier ministre, a félicité les deux candidats à cette présidentielle et a affirmé « accepter ces résultats ».

Le président sortant Aleksander Kwaśniewski, dont le favori était Donald Tusk, a félicité le vainqueur et a lui a exprimé ses vœux pour un mandat réussi : « Je lui souhaite du succès, sa réussite est attendue par nous tous, les Polonais. »

A propos du nouveau président présumé

Lech Kaczyński est l'un des fondateurs, et le président d'honneur du parti centre-droit conservateur Prawo i Sprawiedliwość (Droit et justice). Il a été ministre de la justice de 2000 à 2001 dans le gouvernement de Jerzy Buzek. Depuis 2002, il occupait le poste de maire de Varsovie. Il obtint 33,10% des voix au premier tour de l'élection présidentielle de 2005.

Le Président de la République de Pologne est le plus haut représentant des autorités polonaises et le plus important organe du pays, à l'exception du pouvoir exécutif. Il est le seul Polonais à détenir le droit de veto. Si les résultats défiintifs de l'élection présidentielle donnent raison aux sondages, Lech Kaczyński succèdera à Aleksander Kwaśniewski qui vient d'achever deux mandats présidentiels consécutifs. Ce dernier avait gagné les éléctions présidentielles de 1995 contre le président sortant de l'époque, Lechem Wałęsą. Le cumul de plus de deux mandats présidentiels consécutifs étant interdit, il n'a pu se présenter à l'élection présidentielle de 2005.

Le nouveau président prendra très probablement ses fonctions au mois de décembre prochain. D'ici là, Aleksander Kwaśniewski continuera d'habiter au palais présidentiel, à Varsovie.

Sources