Ouvrir le menu principal

Les divergences russo-américaines persistent sur les questions sud-ossète et abkhaze

13 octobre 2009. – Les positions de Moscou et de Washington à l'égard de la Géorgie sont toujours divergentes et les États-Unis n'ont pas l'intention de reconnaître l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie, a déclaré mardi la secrétaire d'État américaine Hillary Clinton, en visite en Russie.

« Nous ne partageons pas le point de vue (russe) sur la Géorgie, nous avons des positions différentes. J'ai clairement indiqué que nous ne reconnaîtrions pas l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie, mais que nous poursuivrions (le dialogue) avec la Russie dans tous les autres domaines où nous coïncidons », a noté Mme Clinton à l'issue d'une rencontre avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Actuellement, seuls la Russie, le Nicaragua et le Venezuela ont reconnu l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Abkhazie/Ossétie: les divergences russo-américaines persistent (Clinton) » datée du 13 octobre 2009.

Sources