Ouvrir le menu principal

Mali : état d’urgence déclaré

Etats de la CEDEAO.
Territoire malien dont le MNLA réclame l'autodétermination.

Le Président par intérim Dioncounda Traoré s'est adressé à la nation. Il a affirmé que la situation sur le front est globalement sous contrôle.

11 janvier 2013. – Le Président par intérim Dioncounda Traoré vient de s’adresser à la nation. Il a affirmé que la situation sur le front est globalement sous contrôle. Il a aussi annoncé que tous les véhicules publics 4x4 sont réquisitionnés pour l’armée.

Un peu plus tôt, le président français François Hollande avait confirmé dans un discours l’engagement des troupes françaises au Mali. Celles-ci sont « intervenues cet après-midi pour aider l’armée malienne contre les islamistes », a dit M. Hollande.

Plus tôt, M. Hollande avait affirmé que son pays était prêt à aider à stopper l'avancée des islamistes au Mali, précisant que la France agira seulement avec l'approbation de l'ONU.

Pour M. Hollande, l'avancée des djihadistes est « une agression flagrante qui menace l'existence même du Mali »}.

Aujourd’hui, les troupes gouvernementales se sont lancées à la reconquête de la ville de Konna tombée jeudi aux mains des rebelles islamistes. La France par ailleurs a recommandé à ses citoyens de quitter le Mali.

AnnexesModifier

 
Carte du Mali.
 
Carte des territoires revendiqués par les rebelles et des villes prises lors de l'insurection.

Voir aussiModifier

SourceModifier