Ouvrir le menu principal

Maroc : le roi annule la grâce du pédophile espagnol

Le roi du Maroc Mohammed VI en 2004.

5 août 2013. – Le roi du Maroc Mohammed VI a annoncé qu'il retirait la grâce accordée à Daniel Galvan Viña, un pédophile espagnol multirécidiviste de 63 ans, condamné à une peine de trente ans pour viols sur onze mineurs en 2011. Il était jusqu'à cette grâce détenu au Maroc.

L'Agence Marocaine de Presse (MAP) précise que cette décision est « à caractère exceptionnel ». L'agence précise également que « le ministère de la justice devra étudier avec Madrid les suites à donner au retrait de cette grâce » alors même que certaines sources affirment que Daniel Galvan Viña ne serait plus au Maroc. Si le roi précise qu'il n'a jamais été informé du dossier criminel de Galvan Viña, une source anonyme proche du dossier, affirme que cette grâce était une faveur du Maroc à l'attention du CRI, le service de renseignement espagnol.

Cette grâce a provoqué de nombreuses et importantes manifestations dans plusieurs villes du Maroc.

SourcesModifier