Medvedev condamne le « mirage » de la lutte des classes et de l'hégémonie mondiale


Publié le 14 septembre 2009
Les pays doivent renoncer au mirage de la lutte des classes et de l'hégémonie mondiale, a déclaré le président russe Dmitri Medvedev lors de la conférence internationale « État contemporain et sécurité globale » qui se tient à Iaroslavl (Russie occidentale).

« Une politique intelligente et rationnelle conjuguée au pragmatisme de l'État doivent évincer tout penchant déraisonnable. D'un côté le dangereux mirage du nationalisme et les préjugés archaïques de la lutte des classes, de l'autre les projets utopiques de domination mondiale (…), les justifications pathétiques d'aventures militaires et l'oppression des droits et des libertés », a ajouté M. Medvedev.

« Il est préférable de laisser tout cela dans le passé », a-t-il indiqué.

« La politique devient une affaire de plus en plus complexe et scientifique. La politique intelligente dominera à l'avenir », a auguré le président.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Medvedev condamne le "mirage" de la lutte des classes et de l'hégémonie mondiale » datée du 14 septembre 2009.

Sources


  •   Page « Russie » de Wikinews. L'actualité russe dans le monde.