Ouvrir le menu principal

Moldavie : la cour constitutionnelle valide la dissolution du parlement

12 juin 2009. – Après deux tentatives infructueuses d'élire le président moldave, la Cour constitutionnelle (CC) a confirmé vendredi le droit du président en exercice Vladimir Voronin de dissoudre le parlement, a annoncé à RIA Novosti le président de CC Dumitru Pulbere.

« Les circonstances qui ont mené à la dissolution du parlement, exposées par Voronin à la Cour constitutionnelle, sont légitimes et objectives », a déclaré M. Pulbere.

À deux reprises, les députés moldaves ont échoué à élire mercredi le nouveau président du pays, censé succéder à Vladimir Voronin. Le 20 mai et le 3 juin, une seule voix a manqué à la première ministre indépendante Zinaida Greceanii pour être élue présidente, 60 voix ayant été obtenues par cette dernière.

L'opposition, qui disposait d'une minorité de blocage de 41 députés sur 101, a boycotté le vote.

Le président Voronin a déclaré qu'il comptait dissoudre le parlement et convoquer de nouvelles élections législatives, comme le prévoit la Constitution.

Avant la dissolution, le parlement de 17ème législature compte notamment adopter une série d'amendements visant à permettre au gouvernement d'avoir une « activité normale » dans l'attente des élections anticipées. Un projet de loi vise notamment à permettre au gouvernement d'émettre des ordonnances.

Mécontente du résultat des dernières élections législatives et exigeant un recomptage, l'opposition avait organisé des actions de protestation à Chisinau qui avaient dégénéré le 7 avril en troubles et saccages massifs.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Moldavie : la dissolution du parlement est légitime (Cour constitutionnelle) » datée du 12 juin 2009.

Sources