Ouvrir le menu principal

Moscou accuse Tbilissi de vouloir recourir à la force contre l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud

18 septembre 2009. – « Tbilissi envisage toujours l'option militaire afin de restaurer l'intégrité territoriale du pays, perdue en aout 2008 », a déclaré vendredi le ministère russe des Affaires étrangères, commentant le 7ème volet des discussions sur la sécurité et la stabilité en Transcaucasie tenu jeudi à Genève.

« Les discussions tendues au sein de deux groupes de travail ont démontré que la Géorgie préfère au travail constructif la politique militaire visant à restaurer l'intégrité territoriale du pays, perdue en aout 2008 à la suite de sa propre agression contre l'Ossétie du Sud », stipule le communiqué de la diplomatie russe.

Le septième round des discussions internationales sur la sécurité et la stabilité dans le Caucase du Sud a réuni les délégations de l'Abkhazie, de la Géorgie, de la Russie, des États-Unis, de l'Ossétie du Sud ainsi que les représentants de l'UE, de l'ONU et de l'OSCE. La délégation russe était conduite par le vice-ministre des Affaires étrangères Grigori Karassine.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Abkhazie/Ossétie: Moscou accuse Tbilissi de vouloir recourir à la force » datée du 18 septembre 2009.

Sources