Ouvrir le menu principal

Niger : la junte nomme un gouvernement de transition

Localisation du Niger

2 mars 2010. – La junte militaire, qui a renversé le président Mamadou Tandja le 18 février à la suite d'un coup d'État, a annoncé, hier, avoir nommé un gouvernement de transition composé de vingt ministres.

On retrouve parmi eux cinq officiers et cinq femmes. Le nouveau cabinet sera chargé de conduire le pays vers des élections démocratiques promises par la junte, dont la date n'a pas encore été fixée. Le chef d'escadron Salou Djibo, à la tête de la junte au pouvoir[1], a réitéré dimanche son engagement pour rétablir la démocratie au Niger, affirmant qu'aucun membre de la junte ne se présentera aux prochaines élections présidentielles.

Par ailleurs, M. Tandja est toujours détenu par la junte militaire en résidence surveillée.

Notes

Voir aussi

Sources



  •   Page « Afrique » de Wikinews. L'actualité africaine dans le monde.