Nigeria : l'opposant Muhammadu Buhari remporte l'élection présidentielle avec 53,9 % des voix

Publié le 1er avril 2015
Muhammadu Buhari, un général à la retraite âgé de 72 ans, a été élu président de la République fédérale du Nigeria avec 53,9 % des voix contre 44,96 % des voix pour le président sortant, Goodluck Jonathan. La victoire de Muhammadu Buhari constitue la première alternance démocratique au Nigeria, marquant un tournant majeur dans l'histoire du pays. En effet, depuis l'indépendance du Nigeria, le pays a connu six coups d’État militaires et des dictatures militaires.

Localisation du Nigeria.
Muhammadu Buhari, le 31 mars 2015.

Goodluck Jonathan a reconnu sa défaite dans un communiqué : « Je remercie tous les Nigérians, une fois de plus, pour l'immense opportunité qui m'a été donnée de diriger ce pays [...] J'ai transmis mes vœux personnels au général Muhammadu Buhari m ». Plusieurs chefs d'États européens ont félicité Muhammadu Buhari, dont François Hollande, qui a « salué la détermination du peuple nigérian » ainsi que « le sens des responsabilités » du président nigérian sortant, qui a reconnu officiellement sa défaite. Le nouveau président devrait s'exprimer dans les prochaines heures.

Rappelons que le Nigeria est la première puissance économique d'Afrique malgré une très forte corruption et la montée des groupes islamiques, comme Boko Haram. C'est également la première fois dans l'histoire du Nigeria que l'opposition chasse un gouvernement par la voie des urnes.

SourcesModifier

 

  Jour précédent

1er avril 2015

Jour suivant  

  •   Page « Nigeria » de Wikinews. L'actualité nigériane dans le monde.