Ouvrir le menu principal

Pénurie d'eau douce : l'ONU prévoit entre 24 et 700 millions de réfugiés

12 mars 2009. – En raison du manque d'eau douce, entre 24 et 700 millions de personnes pourraient être contraintes de quitter leur domicile, stipule le 3ème rapport de l'ONU « L'eau dans un monde en changement » qui sera présenté jeudi au quartier général de l'Organisation.

« Le nombre de personnes qui seront contraintes de quitter leur domicile sous l'influence de facteurs liés à l'eau oscille entre 24 et 70 millions de personnes », indique le document.

« Ressources en eau et migration entretiennent des rapports réciproques: le manque d'eau provoque la migration et la migration contribue à son tour à faire pression sur les ressources en eau douce », note le rapport.

Actuellement, on dénombre dans le monde environ 192 millions de migrants (selon les données de l'année 2000, on en comptait 176 millions). Les tendances actuelles font qu'un nombre croissant de personnes va se déplacer vers les villes et les régions côtières, particulièrement vulnérables aux problèmes de pénurie.

Selon les auteurs du rapport, plus de 60 % de l'accroissement de la population d'ici 2100 proviendra des pays sub-sahariens (32 %) et de l'Asie du Sud (30 %), qui représenteront 50 % de la population de la planète.

Qui plus est, l'urbanisation va se poursuivre. Au XXe siècle, la population urbaine est passée de 220 millions de personnes à 2,8 milliards. Au cours des prochaines décennies, le nombre d'habitants des villes devrait connaître une hausse de 1,8 milliard de personnes (par rapport à l'année 2005) pour représenter 60 % de la population mondiale.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Pénurie d'eau douce : l'ONU prévoit entre 24 et 700 millions de réfugiés » datée du 12 mars 2009.

Sources