Pakistan : neuf alpinistes tués par des talibans

23 juin 2013. – Alors qu'ils effectuaient l'ascension du Nanga Parbat, 9e plus haut sommet du monde avec 8 126 mètres, dans l’Himalaya pakistanais, neuf alpinistes étrangers ont été tués par balles par des talibans. Un groupe armé, habillé en policiers, a pris en otage deux guides locaux afin d'accéder au camp de base où se reposaient les victimes vers 22 h (heure locale). D'après les autorités, cinq Ukrainiens, trois Chinois et un Pakistanais ont été abattus.

Vue aérienne de la face ouest du Nanga Parbat

Jusqu'à présent, la région avait été épargnée par ces attaques. « La zone est isolée dans les montagnes. Il n'y a aucune connexion routière et elle n'est accessible qu'à dos de mule ou de cheval, ou à pied », ont expliqué les autorités. Le premier ministre a lui dénoncé des « actes cruels et inhumains [qui] ne sauraient être tolérés et tous les efforts seront entrepris pour faire du Pakistan un lieu sûr pour les touristes ». Le Mouvement des talibans du Pakistan (TTP) a revendiqué l'assassinat, mené par une faction inconnue nommée Junood ul-Hifa en représailles de la mort du numéro deux des talibans pakistanais, tué en mai par un drone américain.

SourcesModifier

  Actualiser la page
  Jour précédent

23 juin 2013

Jour suivant