Ouvrir le menu principal

Paris : un militant de Greenpeace se suspend à la tour Eiffel

26 octobre 2013. – Un militant de Greenpeace s'est brièvement suspendu à la tour Eiffel dans le but de réclamer la libération d'une trentaine de membres de l'organisation détenus en Russie. Ces arrestations sont survenues après une action sur une plate-forme pétrolière de Gazprom, dans l'Arctique.

Le militant a été délogé par les pompiers deux heures après le début de cette action.

Les militants détenus en Russie ont été arrêtés en septembre et accusés dans un premier temps d'acte de piraterie, pouvant aller jusqu'à de 15 ans de prison. Après une révision des chefs d'inculpation, ils sont désormais poursuivis pour vandalisme.

SourcesModifier