Ouvrir le menu principal

Portugal : le parlement a ratifié le traité de Lisbonne

Urne portugaise.svg

24 avril 2008. – Le parlement portugais a ratifié hier à une large majorité le traité de Lisbonne négocié pendant la présidence portugaise de l'Union européenne et signé sur les bords du Tage le 13 décembre 2007.

Le texte a été adopté par une très large majorité des députés, 208 voix pour et 21 contre.

Le traité doit encore être promulgué par le chef de l'État, le président Aníbal Cavaco Silva.

Les principales formations, notamment le Parti socialiste, qui a la majorité absolue, le Parti social-démocrate et le Parti populaire, ont approuvé le nouveau traité européen qui remplace le projet de Constitution rejeté par les Français et les Néerlandais par référendum en 2005.
Trois partis de gauche ont voté contre, réclamant un référendum et estimant que le traité allait à l'encontre de la souveraineté du Portugal.

En janvier, le Premier ministre socialiste José Sócrates avait justifié le choix de la voie parlementaire en affirmant qu'« il existe une large majorité au Portugal en faveur du projet européen » et qu'un référendum donnerait « des arguments à ceux qui souhaitent contester la ratification parlementaire dans d'autres pays ».

« Je souhaite féliciter le Portugal pour son approbation du traité de Lisbonne par l'Assemblée de la République aujourd'hui », a déclaré le président de la Commission européenne, le Portugais José Manuel Barroso, dans un communiqué.

Le document, qui prévoit un président du Conseil européen et un véritable ministre européen des Affaires étrangères doté de pouvoirs élargis, doit encore être approuvé par la totalité des 27 États membres pour entrer en vigueur. Il a maintenent été ratifié ou approuvé par les Parlements de neuf États membres de l'UE. Un seul pays, l'Irlande, va le soumettre en juin à l'approbation de la population par référendum.

Sources

Voir aussi