Ouvrir le menu principal

Protestations dans le monde musulman après les propos de Benoît XVI sur l'islam

17 septembre 2006. – Les propos sur l'Islam du Pape ont déclenchés de vives émotions dans le monde musulman lequel exige de lui des excuses. Dans le but de calmer les esprits le Pape à présenté, par le biais du circuit officiel de communication du Vatican de sincères regrets, mais jugés insuffisant au yeux des musulmans qui se disent offensés.

De nombreux gouvernements islamiques ont fermement condamné les propos tenus par le Pape, lors de son discours à Ratisbonne, en Allemagne, pendant lequel il évoquait l'empereur Byzantin Manuel Paleologos II qui disait ceci : « Montre-moi ce que Mahomet a apporté de nouveau et tu ne trouveras que des choses diaboliques et inhumaines, comme son ordre de diffuser par l'épée la foi qu'il prêchait.» au cours d'une conversation entre le même empereur Manuel Paleologos II, de foi chrétienne (orthodoxe), et un Perse musulman (chiites) cultivé, à propos du christianisme et l'Islam.

Selon le spécialiste de l'islam à l'Institut pontifical oriental de Rome, le Révérend Robert Taft, le Souverain Pontife a voulu lancer le débat : « Le message qu'il envoie est très clair. La violence au nom de la foi n'est jamais acceptable, dans quelque religion que ce soit, et considère de son devoir d'interpeller l'Islam et qui que ce soit d'autre à ce sujet ».

Sources

Lien externe

  • ((fr)) Texte du discours de Benoit XVI.

Article connexe