Québec : le gouvernement du Québec se retire du financement de la station du Réseau express métropolitain à l’aéroport de Montréal

23 novembre 2020. – La réalisation de la station du Réseau express métropolitain (REM) à l'Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal semble compromise. Cela fait suite au retrait imprévu du gouvernement de François Legault du montage financier en cours d'élaboration depuis des mois par le gouvernement du Canada et celui du Québec. Cette station du réseau de train léger est pourtant jugée essentielle pour le développement économique de Montréal et pour que l'aéroport soit doté « d'un réseau de transports collectifs intermodal digne d’une grande ville nord-américaine ».

L'aéroport de Montréal

Cette décision du gouvernement du Québec déçoit le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau. Celui-ci a réaffirmé l'importance de cette station de transport en commun à l'aéroport afin d'améliorer la mobilité des citoyens et des touristes de la grande région de Montréal. L'aéroport de Montréal devait lui-même assurer la réalisation de la station, dont le coût est évalué à six cents millions de dollars. La pandémie de COVID-19 a toutefois entrainé une chute de 97 % du trafic passager. De ce fait, « des pertes de revenus avoisinant les 600 millions pour l’année 2020 » forcent les dirigeants de l'organisme à demander l'aide financière des gouvernements pour que ceux-ci lui prêtent l'argent nécessaire à la construction de la station.

Le gouvernement fédéral continue toujours à chercher une solution au problème de financement, le ministre Garneau évoquant d'ailleurs qu'un plan d'aide est en cours d'élaboration pour le secteur aérien. De son coté, le ministre des transports du Québec, François Bonnardel, mentionne que le gouvernement québécois contribue déjà de façon importante la construction du REM. Il voudrait donc que l'aéroport, qui appartient au gouvernement fédéral, effectue plus d'efforts pour trouver une solution au problème de financement du projet, même si le ministère affirme que son « gouvernement veut une station du REM à l’aéroport ».

SourcesModifier

  Actualiser la page
  Jour précédent

23 novembre 2020

Jour suivant