Réchauffement climatique : disparition du cyprès de Nootka en Alaska

20 février 2012. – Des chercheurs du service des forêts des États-Unis ont confirmé que le réchauffement climatique provoque la mort du cyprès de Nootka en Alaska.

Un Cyprès de Nootka

Bien que cet arbre puisse vivre plus de mille ans en résistant aux rudes conditions de son environnement, ses racines peu profondes sont vulnérables au gel si le sol n'est pas isolé par la neige. La moindre quantité de neige sur le sol a causé en plus d'un siècle la disparition de cet arbre sur une surface de 200 000 hectares (ha) dans le au sud-est de l'Alaska ainsi que sur une surface de 49 200 ha à la frontière de la Colombie-Britannique.

Source