Ouvrir le menu principal

Rencontre entre les diplomaties russe et transnistrienne : le conflit en Transnistrie au menu

Carte topographique de la Transnistrie

12 septembre 2008. – Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Grigori Karassine et le ministre transnistrien par intérim des Affaires étrangères Vladimir Iastrebtchak ont examiné vendredi à Moscou les perspectives de règlement du conflit en Transnistrie, lit-on sur le site de la diplomatie russe.

« L'entretien a porté sur les perspectives des négociations sur le règlement du conflit transnistrien, ainsi que sur les contacts humanitaires et la coopération économique entre les régions russes et la Transnistrie », indique le ministère russe des Affaires étrangères.

Après la dislocation de l'URSS, plusieurs régions moldaves de la rive gauche du Dniestr, alarmées par les déclarations des milieux radicaux de Chisinau sur le rattachement possible de la Moldavie à la Roumanie, ont proclamé la création de la République moldave de Transnistrie.

Les autorités moldaves se sont opposées à cette démarche et ont tenté d'introduire des troupes dans la république autoproclamée, ce qui a déclenché un conflit armé qui a duré plusieurs mois.

La paix dans la zone du conflit est actuellement maintenue par des Forces unifiées comprenant des contingents russe, moldave et transnistrien. La République de Transnistrie souhaite se séparer de la Moldavie, tandis que Chisinau s'y oppose et lui propose une large autonomie. Les négociations menées avec la participation de médiateurs étrangers au format « 5+2 » (Moldavie, Transnistrie, Russie, Ukraine et OSCE, plus l'UE et les États-Unis en qualité d'observateurs) ont été suspendues en février 2006.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Rencontre entre les diplomaties russe et transnistrienne: le conflit en Transnistrie au menu » datée du 12 septembre 2008.

Source



  •   Page « Russie » de Wikinews. L'actualité russe dans le monde.