Ouvrir le menu principal

Roumanie : le gouvernement démissionne sur fond de mécontentement social

Emil Boc en 2011.

6 février 2012. – C'en est fini pour le gouvernement roumain de centre-droit dirigé par Emil Boc. Le Premier ministre a remis la démission de son gouvernement : « J'ai pris la décision de présenter la démission du gouvernement » afin de « détendre la situation politique et sociale du pays ». « Je sais que nous avons pris des mesures douloureuses mais déjà nous commençons à en recueillir les fruits ». À partir de 2010, des mesures d'austérité ont été instaurées. Depuis mi-janvier 2012, de nombreux Roumains manifestent dans le centre-ville de Bucarest contre cette politique, avant une propagation à tout le pays.

Le politologue Cristian Pirvulescu expliquait au journal Le Monde dans le courant du mois dernier que « le mouvement des indignés en Roumanie est une réponse civique à une question politique : peut-on gouverner contre le peuple ? Le pouvoir a voulu ignorer les événements afin de minimiser leur impact. Mais cet autisme politique n'a fait qu'augmenter le manque de confiance dans le gouvernement et le chef de l’État », conclut-il.

Le nouveau gouvernement devra diriger le pays jusqu'aux prochaines élections législatives en novembre 2012, où sera renouvelée la Chambre des députés.

Sources