Sécurité européenne : la Suisse soutient l'initiative de Moscou

25 juin 2009. – La Suisse apprécie l'initiative russe de traité de sécurité européenne, a déclaré la ministre suisse des Affaires étrangères Micheline Calmy-Rey au terme d'un entretien avec son homologue russe Sergueï Lavrov, tenu mercredi à Berne.

« En ce qui concerne la signature d'un traité de sécurité européenne, je voudrais indiquer une fois de plus que la Suisse est un pays neutre qui n'est membre ni de l'OTAN, ni de l'Union européenne. Nous sommes intéressés à discuter de la signature d'un tel document », a précisé la ministre suisse.

Mme Calmy-Rey a rappelé que la Suisse étant membre de l'OSCE, le pays souhaitait que le Traité soit examiné dans le cadre de cette organisation internationale.

Le chef de la diplomatie russe a indiqué à son tour que selon l'initiative russe, le Traité de sécurité européenne devait clairement stipuler le droit de chaque pays à une politique de neutralité.

Le président Medvedev a formulé en juin 2008 à Berlin l'idée d'un traité de sécurité en Europe dont les piliers sont le respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale des Etats, le non-recours à la force armée, le contrôle sur les armements et le principe selon lequel aucune organisation internationale n'a le droit exclusif d'assurer la sécurité en Europe.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Sécurité européenne: la Suisse soutient l'initiative de Moscou (Lavrov) » datée du 25 juin 2009.

Sources



  •   Page « Suisse » de Wikinews. L'actualité suisse dans le monde.