Saakachvili accuse Moscou de préparer une nouvelle guerre

Mikhaïl Saakachvili

19 mai 2009. – La Russie souhaite une nouvelle guerre, a déclaré le président géorgien Mikhaïl Saakachvili dans une interview publiée mardi par le quotidien italien Corriere della Sera.

« Les Russes veulent encore une guerre. Il reste à voir s'ils y parviendront. Je ne pense pas, mais un jour, ils ont déjà franchi la frontière, et l'invasion d'août nous a appris à les prendre au sérieux. Ils veulent se débarrasser de la Géorgie », a affirmé le président géorgien.

Selon M. Saakachvili, son pays est à présent occupé, ce qui est confirmé « par la militarisation russe de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud ».

« Ils (les Russes) élargissent leurs bases militaires en Abkhazie et Ossétie du Sud, y envoient leurs soldats, en bafouant les accords internationaux. Des milliers de Géorgiens ont été chassés d'Abkhazie, et en Ossétie il y a déjà autant de soldats russes que d'habitants », a poursuivi le chef de l'État géorgien.

Par ailleurs, le président a accusé la Russie de vouloir « ériger un nouveau Mur de Berlin pour séparer la Géorgie de Soukhoumi et de Tskhinvali ».

« À l'heure actuelle, nous avons besoin d'une intégration rapide avec l'UE, à commencer par la révision du système de visas, et nous y travaillons », a-t-il poursuivi, évoquant les perspectives des relations avec l'Union européenne.

Quant aux relations avec l'OTAN, M. Saakachvili a noté : « L'Alliance nous a promis l'adhésion et a fermé la porte ». Quoi qu'il en soit, a-t-il indiqué, tôt ou tard, l'Alliance comprendra qu'elle ne doit pas laisser la Géorgie en dehors du bloc.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Saakachvili accuse Moscou de préparer une nouvelle guerre » datée du 19 mai 2009.

Sources