Ouvrir le menu principal

Selon Moscou, les exercices de l'OTAN en Géorgie peuvent déstabiliser la région

23 avril 2009. – Prévus en mai, les exercices de l'OTAN en Géorgie peuvent déstabiliser sérieusement la situation dans la région, a indiqué jeudi le chef adjoint de la diplomatie russe Grigori Karassine lors d'un entretien à Moscou avec Volker Stanzel, directeur politique au ministère allemand des Affaires étrangères.

« De tels signaux encourageants poussant pratiquement Tbilissi à de nouvelles aventures se trouvent en contradiction avec les efforts internationaux en vue de liquider les conséquences du conflit d'août dernier », stipule un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères (MID), publié à l'issue de la rencontre.

Les manœuvres multinationales sous le nom de code Cooperative Longbow 09/Cooperative Lancer 09 sont prévues en Géorgie du 6 mai au 1er juin 2009. Organisées sous l'égide de l'OTAN, ces exercices réuniront quelque 1 300 militaires de 19 pays membres et partenaires de l'Alliance.

Les interlocuteurs ont évoqué, entre autres, la poursuite des présences internationales en Abkhazie, en Géorgie et en Ossétie du Sud.

« Côté russe, la nécessité a été signalée de renouveler les mandats des missions appropriées de l'ONU et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), compte tenu des nouvelles réalités politiques à l'issue de l'agression géorgienne contre les peuples d'Ossétie du Sud et d'Abkhazie », lit-on dans le document de la diplomatie russe.

MM. Karassine et Stanzel ont insisté sur l'importance des discussions internationales de Genève sur la sécurité et la stabilité dans le Caucase du Sud dont le prochain tour était prévu pour les 18-19 mai.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Les exercices de l'OTAN en Géorgie peuvent déstabiliser la région (Moscou) » datée du 23 avril 2009.

Sources