Ouvrir le menu principal

Septicisme des Russes face aux renforts de l'OTAN en Afghanistan

18 février 2009. – Le délégué permanent russe auprès de l'OTAN Dmitri Rogozine a déclaré mercredi à RIA Novosti ne pas être convaincu du succès de l'opération antiterroriste de l'OTAN en Afghanistan, au lendemain de l'annonce concernant l'envoi de renforts dans ce pays.

Le président américain Barack Obama a annoncé mardi dernier l'envoi en Afghanistan d'un renfort de 17 000 soldats US d'ici l'été.

« Il est difficile de dire à quel point cette ligne pourrait aboutir sur un succès », a indiqué l'ambassadeur.

Selon M.Rogozine, le président Obama fait ce qu'il a promis, en donnant la priorité au théâtre militaire afghan sur l'Irak.

« Personne n'a annulé la résolution du Conseil de sécurité sur l'opération antiterroriste en Afghanistan et il ne reste qu'à souhaiter aux Américains un plein succès », a poursuivi l'ambassadeur.

Face à des talibans de plus en plus actifs et audacieux, l'envoi de renforts de la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF) en Afghanistan, placée sous le commandement de l'OTAN, est jugé nécessaire par Washington.

Selon M. Rogozine, le renforcement du contingent militaire US s'explique aussi par des doutes de Washington quant à la stabilité du gouvernement afghan en place.

Interrogé sur la disposition de la Russie à garantir le transit terrestre de frets non militaires de l'Alliance vers l'Afghanistan via son territoire, le diplomate a répondu que cette question était pratiquement réglée.

La proposition de la partie russe visant à aider l'OTAN en matière de transport aérien n'a pas encore été discutée avec l'Alliance, a-t-il dit.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Renforts américains pour l'Afghanistan: pas une garantie du succès de l'opération (Rogozine) » datée du 18 février 2009.

Sources