Ouvrir le menu principal

Serge Sarkissian élu président de l'Arménie

Serzh Sargsyan le nouveau président de l'Arménie.

19 février 2008. – L'actuel premier ministre Serge Sarkissian a été élu président de l'Arménie dès le premier tour de scrutin, avec 57,1 % des voix.

Selon un sondage réalisé par l'institut britannique Populus à la sortie des urnes et diffusé par la télévision publique, l'ancien président Levon Ter-Petrossian est second avec 17,4 % des voix, devant Artour Bagdassarian, l'ancien président du Parlement, qui obtient 14,6 %. Si les premiers résultats officiels devaient être communiqués dans la nuit de mardi à mercredi, la participation, quand à elle, a atteint 69,25 % d'après la commission électorale.

Serge Sarkissian était le favori de cette élection. Dauphin officiel du président sortant Robert Kotcharian qui ne pouvait se représenter après deux mandats consécutifs, il sont tous deux alliés politiques de longue date et originaires de la même province de Nagorny Karabakh en Azerbaïdjan. La campagne électorale de Serge Sarkissian a été axée sur la stabilité politique et économique de ce pays de trois millions d'habitants, ainsi que sur la poursuite de la ligne de politique extérieure de son prédécesseur, en particulier dans les relations tendues avec ses deux voisins, l'Azerbaïdjan et la Turquie.

Avant même la clôture du vote, de nombreuses fraudes ont été dénoncées. Le porte-parole de campagne de Levon Ter-Petrossian dénonce pelle-mêle des bourrages d'urnes, intimidation d'électeurs, et des votes multiples déclarant « Ce n'est pas une élection. C'est une tentative des autorités de s'emparer du pouvoir ». Il a appelé à l'organisation de manifestations populaires mercredi. Une équipe internationale de 600 observateurs étaient sur place pour suivre le déroulement de cette élection. L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe a prévu de rendre son rapport mercredi à midi heure locale.

Sources