Ouvrir le menu principal

Somalie : le Premier ministre démissionne

Ali Mohammed Ghedi (au centre) au Kenya en 2006.
Source : Fredrick Onyango.

29 octobre 2007. –

Le Premier ministre de Somalie, Ali Mohammed Ghedi, a présenté sa démission au Président Abdullahi Yusuf Ahmed et au Président du Parlement fédéral de transition, Adan Mohamed Nuur Madobe.
Cependant, il lui a été demandé de présenter une démission formelle devant le Parlement. « Aujourd'hui, je veux signifier que je vais démissionner, que je quitte le gouvernement », a-t-il indiqué à la législature. Les Parlementaires, qui étaient sur le point de voter une motion de défiance envers Ghedi, ont applaudi cette démission.
Une querelle entre Ali Mohammed Ghedi et le Président a été pointée du doigt pour le manque de progrès et l'incapacité du gouvernement à traiter le conflit armé avec l'Union des tribunaux islamiques. Le rift a souvent été cité comme une frustration pour les diplomates occidentaux qui soutiennent le gouvernement.
Selon le correspondant de la BBC en Afrique de l'est, Karen Allen, Ali Mohammed Ghedi a accepté de démissionner en raison de pressions politiques somaliennes, des États-Unis et de la Communauté internationale.

Sources