Différences entre versions de « Bulgarie : victoire socialiste aux élections législatives, mais sans majorité absolue »

aucun résumé de modification
m (cats, corr)
Comme prévu par les sondages, le {{guil|[[w:Parti socialiste|Parti socialiste]]}} bulgare (BSP), issu du [[w:Parti communiste|Parti communiste]] bulgare (BCP) qui dirigea le pays durant 45 ans, a remporté les 5{{e}} élections législatives de l'histoire de la [[w:Bulgarie|Bulgarie]] post-communiste.
 
Menés par le jeune Sergueï Stanichev (39 ans), les socialistes ont obtenu 31% des suffrages et 8082 des 240 sièges au Parlement (équilvalent Assemblée nationale), soit un nombre insuffisant pour disposer de la majorité gouvernementale. Alors que le {{guil|Mouvement des droits et libertés}} (MDL, représentant de la minorité turcophone) apparaissait comme un allié de poids pour le BSP, il n'a obtenu que 12,68% et 2734 sièges, ce qui est encore insuffisant.
 
Avec ses 2019,88%, le {{guil|Mouvement national}} pour Siméon II (NMS II), du premierPremier ministre et ancien roi Siméon II de Saxe-Cobourg-Gotha, est le grand perdant de ce scrutin même s'il peut compter sur 4053 sièges environ.
 
Les deux suprises de ces élections sont la participation : 5356% (-1310,7 points par rapport à 2001) et la percée du parti nationaliste [[w:Ataka|Ataka]] avec 8,16% et 2021 sièges, ce qui en fait un des plus puissants groupes parlementaires.
 
La {{guil|Fédération des démocrates unis}} (FDUODS, opposition de centre-droit, oppositon) etobtient les7,70% Démocratesdes poursuffrages uneet Bulgarie20 fortesièges. (DBF,Elle issusest desuivie ladu FDU)Parti sontdes lesdémocrates deuspour seulsune autresBulgarie partisforte à(6,45% avoiret franchi17 lasièges) barreet desde 4%l'Union nécessairesnationale pourbulgare être(5,20% représentéset au13 Parlementsièges).
== Sources ==
 
Utilisateur anonyme