Différences entre versions de « Orange facture un médecin urgentiste 160 000 € pour un mois de communications Internet »

La plupart traduite
(Début de l'article)
 
(La plupart traduite)
{{date|19 novembre 2009}}
Une facture d'un mois qui a coûté très cher à un médecin urgentiste qui bat tout record dans le troisième cas dans une semaine des factures faramineuses pour des accès « illimités » avec [[w:Orange|Orange]] par clé 3G: €159 212 pour le seul mois de mai. Depuis suis mois ce médecin se bat afin de résoudre le problème de cette facture astronomique.
{{Internet}}
 
« Au départ j'ai cru à une blague », raconte Jean Spadaro, qui confirme une information publiée sur le site de ''l'[[w:Observateur du Valenciennois|Observateur du Valenciennois]]''. Le journal avait déjà révélé la semaine dernière la mésaventure similaire de Eric Gernez, résident de [[w:Petite-Forêt|Petite-Forêt]] près de [[w:Valenciennes|Valenciennes]]. Christophe Aupy-Fargues, un responsable d'une société de courtage d'assurances de [[w:Saint-Herblain|Saint-Herblain]] près de [[w:Nantes|Nantes]], aussi abonné au forfait illimité, avait affirmé lundi avoir bloqué le paiement d'une facture de €39 500 emise par Orange.
 
« J'ai souscrit en novembre 2008 un abonnement internet de base par clé 3G à 30 euros par mois » mais « voyant mes factures atteindre des sommes allant jusqu'à 860 euros en avril, j'ai décidé en mai de souscrire un abonnement illimité par clé 3G Orange business à 50 euros par mois. Quand j'ai vu ma facture du mois de mai, je n'en croyais pas mes yeux : 159.212 euros, pour un mois de connexion, c'est impossible, surtout que nous ne l'utilisons pas tout le temps », ajoute ce père deux enfants de 16 et 19 ans.
 
Lors de l'ouverture de l'enveloppe en juin, il attendait trouver une somme avoisinante le coût de son forfait 3G pro. Mais le choc qui lui attendait était de l'ordre de €159 212. Une somme pour un médecin qui néanmoins gagne suffisamment sa vie qui lui donnait les vertiges.
 
Selon ce médecin, France Télécom n'a jamais pris le soin de lui expliquait que le forfait « illimité » ne concernant que le temps passé sur Internet, mais pas le volume du transfert des données, limité à 1 Gigaoctet par mois, ce qui correspond à un usage modéré (exemple : réception des mails sans pièces-jointes). Or, en tant que bons internautes, la famille a utilisé des sites tels que Facebook et YouTube, et a envoyé et reçu des mails avec pièce-jointe. Une utilisation qui a été chère : €0,17 par Megaoctet ou €170 par Gigaoctet. Mais tant que la facture n'était pas arrivée, ils ignoraient ce détail.
 
Les factures non détaillées sont de €53 pour le mois de février, €346 pour le mois de mars, €860 pour le mois d'avril avant d'exploser le compteur en mai. Le médecin relate aussi qui malgré le nombre d'actions croissant de sa part après de son fournisseur, il recevait en réponse des « mises en demeure avec menace de saisie ».
 
Fatigué après six mois de bataille, Dr. Spadaro a perdu patience. « Depuis le mois de juin, j'ai passé des heures à écrire des emails, des courriers ou à passer des coups de fil à Orange pour demander des explications. On m'a fait passer de plateforme téléphonique en plate-forme téléphonique, de service clientèle en service recouvrement. Personne chez Orange n'a été capable de m'apporter le moindre éclaircissement. Un véritable mur", indique l'intéressé qui ne s'est jamais rapproché d'aucune association de consommateur, "par manque de temps et aussi parce que je faisais confiance à mes interlocuteurs".
 
Fin de la semaine prochaine il tombe par hasard sur l'article sur Internet de l'Observateur du Valenciennois
 
At the end of last week he stumbled upon the article on the Observateur du Valenciennois internet site concerning the case of Eric Gernez. He then also threatened Orange with the press. "The result did not tardy", he continues. "A customer services representative and a debt collector immediately contacted me by email November 16. And immediately afterwards I received a credit for €136,529". A first credit having already been sent to him in June, Orange now considers the dossier as "definitively resolved".
 
However this resolution does not satisfy Jean Spadaro at all, who simply wishes that the bill be cancelled. "I have been a client with Orange for 17 years. I don't want to attack their image, but here, enough is enough. It's a question of principles", says the doctor, who highlights that "on forums, dozens of subscribers tell similar stories". Furthermore, the two credits do not reimburse him for all of the additional fees he has incurred. "The following months, Orange tried to debit the sum from my account, causing rejection fees from my bank and unpaid fees from the operator. Around €35 each time".
 
Thoroughly exasperated by the whole affair, Jean Spadaro is awaiting the end of his current contract with Orange on February 21, 2010. "I will cancel all of my subscriptions to Orange: 3G+ dongle, but also mobile telephone and internet", he promises. He has been a client with the operator since 1997.
 
Despite being contacted, France Télécom had not replied by the end of Tuesday evening.
 
== Sources ==
{{Développement}}
[[Catégorie:Internet]]
[[Catégorie:Informatique]]
[[Catégorie:France]]
[[Catégorie:Europe]]