Différences entre versions de « Union européenne : la Commission autorise la culture d'une pomme de terre OGM »

ajout d'info
m (→‎Sources : ajout du communiqué de presse)
(ajout d'info)
Marielle Court, journaliste au {{Figaro}}, insiste sur la différence entre commercialisation et culture, car pour ce dernier, il faut en effet ajouter les risques environnementaux. {{Citation1|Avec du maïs importé, les risques de dissémination sont extrêmement faibles. Il pourrait éventuellement s'agir de quelques graines qui tombent d'un camion et qui poussent et que l'on peut supprimer}}, explique le chercheur Jean-Jacques Leguay, vice-président du comité scientifique du Haut Conseil pour les biotechnologies (HCB). {{Citation1|En revanche, si ce même maïs est cultivé, il peut y avoir une dissémination du pollen qui fécondera d'autres cultures de maïs non transgénique}}. Cela peut alors devenir un problème économique pour un agriculteur qui aurait choisi de faire de l'agriculture biologique. Il perdrait son label. C'est ainsi que le HCB {{Citation1|a émis quelques réserves pour la betterave transgénique}}, rappelle Jean-Christophe Pages, le président de son comité scientifique.
 
De leur côté, les organisations professionnelles des semenciers français ont salué {{Citation1|une excellente nouvelle}}. {{Citation1|Ce choix de la Commission européenne prouve que l'innovation a enfin sa place dans l'agriculture d'aujourd'hui et de demain}}, annonce Philippe Gracien, leur porte-parole, pro-OGM<ref>[http://www.rtl.fr/fiche/3660133/Pour-ou-contre-les-OGM.html Pour ou contre les OGM ?], 27 février 2009.</ref>, dans un communiqué.
{{Notes}}
 
== Sources ==
{{Wikipédiapar|Autorisation des OGM dans l'Union européenne}}