Différences entre versions de « France : Gérard Larcher confirme Michel Thiollière à la Commission de régulation de l'énergie »

m
ortho
m (style)
m (ortho)
{{date|24 janvier 2011}} L'ancien maire de la ville de [[w:Saint-Etienne|Saint-Etienne]], {{w|Michel Thiollière}}, membre du [[w:parti politique|parti politique]] [[w:Union pour un Mouvement Populaire|Union pour un Mouvement Populaire]] (UMP) a été confirmé à la vice-présidence de la [[w:commission de régulation de l'énergie|commission de régulation de l'énergie]] (CRE), par le président du [[w:Sénat (France)|Sénat]], {{w|Gérard Larcher}}. {{citation|Les raisons qui m’avaient conduit à nommer Michel Thiollière n’ont pas changé. Ses qualités et son expertise du secteur de l’énergie se sont enrichies durant les mois au cours desquels il a exercé ses fonctions au sein de la CRE}} explique Gérard Larcher. Le président de la commission est Philippe de Ladoucet.
 
La CRE est [[w:Autorité administrative indépendante|autorité administrative indépendante]] créée en mars 2010. Cette autorité a pour but leElle {{citation|concourt, au bénéfice des consommateurs finalsfinaux, au bon fonctionnement des marchés de l’électricité et du gaz naturel. Elle veille, en particulier, à ce que les conditions d’accès aux réseaux d’électricité et de gaz naturel n’entravent pas le développement de la concurrence}}.
 
 
193

modifications