Différences entre versions de « Allemagne : le SPD remporte la majorité absolue à Hambourg »

m
ortho-typo
m
m (ortho-typo)
{{Pas en une fin}}
{{date|21 février 2011}}
Les conservateurs d’[[w:Angela Merkel|Angela Merkel]] ont perdu la [[w:Hambourg|ville-''Land'' de Hambourg]] lors du premier des sept [[w:Élections législatives locales de 2011 à Hambourg|scrutins régionaux de 2011]], après une défaite qui va compliquer la tâche de la chancelière Allemandeallemande. Les sociaux-démocrates du [[w:Parti social-démocrate d'Allemagne|SPD]], l'opposition fédérale, ont réussi à reprendre leur ancien bastion à la droite, à laquelle ilils l'avaitavaient abandonnéeabandonné il y a tout juste 10 ans. 48,3% des voix contre 21,9% pour la [[w:Union chrétienne-démocrate d'Allemagne|CDU]], {{citation1|c’est un résultat très, très impressionnant}} s'est félicité le vainqueur, {{w|Olaf Scholz}}.
 
Le futur maire de la seconde ville d'Allemagne, âgé de 52 ans, est devenu le nouveau héros d’une gauche allemande qui tâche de reprendre la main. Sur le plan national, le SPD se frotte les mains et espère un {{w|effet domino}} pour les six scrutins régionaux à venir en 2011. En effet, chaque victoire dans un parlement régional permet d'enregistrer des voix supplémentaires au [[w:Bundesrat (Allemagne)|Bundesrat]], l'assemblée représentante des [[w:Land (Allemagne)|länder]]. Avec cette défaite, le parti de la [[w:Chancelier fédéral (Allemagne)|chancelière]] [[w:Angela Merkel|Merkel]] ne dispose plus que de 31 voix sur 69 à la chambre haute du parlement. Néanmoins, le jeu des alliances au Bundesrat pourrait limiter les pertes et le risque de l'obstruction systématique.
2 736

modifications