Différences entre versions de « VOA News piraté par des hackers iraniens »

m
orthographe
m (orthographe)
Les sites Internet d'information du {{w|Gouvernement fédéral des États-Unis|gouvernement américain}} {{VOA News}} ont été victimes d'une attaque informatique dans la nuit de mardi à mercredi. Les sites ont été rendus inaccessibles par une modification de leur {{w|Domain Name System}} (DNS) qui permet aux navigateurs de se repérer sur {{w|Internet}}, redirigeant les internautes sur une page de revendication signée par une {{Citation|cyber-armée}} iranienne, l'''Iranian cyber army'', qui avait fait pour la première fois parler d'elle l'an dernier, lorsque les sites de {{w|Twitter}} et {{w|Baidu}} avaient été victimes d'attaques effectuées de la même façon.
 
Pour {{CNN}}, les hackers<ref>Pirates informatiques.</ref> réagissent après que la {{w|secrétaire d'État américaine}} {{w|Hillary Rodham Clinton|Hillary Clinton}} se soit exprimée à de nombreuses reprises ces dernières semaines pour soutenir les {{w|Protestations dans les pays arabes de 2010-2011|mouvements de contestation dans le monde arabe}} et défendre une conception d'Internet {{Citation1|libre mais surveillé}}. {{Citation1|Mme Clinton, vous voulez entendre la voix des opprimés depuis les États-Unis ? Le monde islamique ne croit pas aux mensonges américains}}, explique le texte en mauvais anglais. {{Citation1|Nous vous demandons de cesser d'intervenir dans les affaires des pays musulmans}}, pouvaientpouvait-on lire sur la page redirigée<ref>[http://media.voanews.com/images/480*338/VOA_hacked_image_22Feb11.jpg Voir une capture d'écran].</ref>.
 
L'ensemble des sites de {{VOA News}} étaient de nouveau accessibles ce matin mais ont subit une nouvelle attaque vers midi, à l'écriture de cet article.
2 736

modifications