Différences entre versions de « Les États-Unis confirment la suspension de toute aide économique et militaire aux îles Fidji »

m
faute de français
m (faute de français)
 
Pendant ce temps se réunit un Grand Conseil des Chefs, qui dispose du droit de nomination du président et du vice-président de la République, et qui a jusqu'ici refusé de reconnaître le coup de force du commodore Bainimarama, qui s'est auto-proclamé {{guil|président par intérim}} à la suite du coup d'État.
 
Le chef des putschistes tente de contourner la difficulté en proposant au Grand Conseil des Chefs de nommer àde nouveau le président renversé, Ratu Josefa Iloilo, au même poste, afin de donner l'apparence d'un gouvernement civil. Il a également refusé de se rendre à la réunion des chefs coutumiers en tant que chef des forces armées, argüant de sa position de chef d'État, et a fait interdire au Premier ministre renversé, M. Qarase, de séjourner à [[w:Suva|Suva]], capitale du pays, où se tient la réunion, à laquelle celui-ci était invité.
 
== Sources ==