Différences entre versions de « Belgique : le bilan s'alourdit sur le festival Pukkelpop »

m
orthographe
(Correction de "a été")
m (orthographe)
{{Date|19 août 2011}}
Un orage bref mais d'une extrême violence s'est abattu hier soir sur le festival de rock en plein air {{w|Pukkelpop}}, qui devait se dérouler jusqu'à samedi à Kiewit, dans le nord de la {{w|Belgique}}. Des échafaudages se sont effondrés, des chapiteaux ont été arrachés, des arbres abattus, tuant ainsi cinq personnepersonnes parmi les quelque {{formatnum:60000}} participants du festival. Le bilan ne cesse de s'alourdir, le festival a dû être annulé.
 
Les témoins parlent de scènes de {{citation1|fin du monde}}. Le ciel est subitement devenu noir, la pluie s’est abattue pendant une dizaine de minutes sur le site du festival tandis que le vent s'est levé avec une rare violence. C'est à ce moment là que l'orage renverse les écrans géants, et provoque l'effondrement de deux scènes, dont une sur tombe sur les festivaliers.
 
Le bilan est difficile aà établir. Hilde Claes, la [[w:Bourgmestre (Belgique)|bourgmestre]] de {{w|Hasselt}}, a déclaré ce matin lors d'un conférence de presse que les cinq personnes décédées jusqu'à présent étaient toutes belges. Dix personnes sont grièvement blessées, parmi elles trois sont dans un état critique. On dénombre pas moins de 140 interventions médicales, ce qui laisse imaginer le nombre de personnes blessées. Les secours ont pu rapidement se rendre sur place. Un centre de crise a été installé dans un gymnase à Kiewit dans le but d’accueillir les blessés légers et les personnes en état de choc.
 
{{Citation1|Le Pukkelpop est en deuil. Nous compatissons à la douleur des familles et amis des victimes. Les mots manquent. Nous ne pouvons pas nous résoudre à continuer le festival. Nous avons donc décidé d'arrêter le Pukkelpop 2011 pour le reste du week-end}} a annoncé dans un communiqué Chokri Mahassine, l'organisateur du festival. Une adresse e-mail, info@pukkelpop.be, est destinée à recueillir toutes les questions pratiques. Un numéro vert a été mis en place pour les personnes dont des proches seraient au festival : 0032.11.23.97.11.
 
Le [[w:Liste des Premiers ministres de Belgique|Premier ministre]] {{w|Yves Leterme}} s'est rendu sur place avec la [[w:Liste des ministresministre de l'Intérieur de Belgique|ministre de l'Intérieur]] {{w|Annemie Turtelboom}}. Ils ont visité le centre de secours établi à Hasselt, où ils ont été mis au courant des derniers événements et des mesures d'urgence qui ont été décidées. Le {{w|roi des Belges}} [[w:Albert II de Belgique|Albert II]] a écourté ses vacances en {{w|Italie}}, il a rencontré les blessés dans la soirée après avoir signer le registre de doléancedoléances.
 
Cet accident n'est pas sans rappeler celui survenu dimanche dernier dans l'{{w|Indiana}} ({{w|États-Unis}}). Quatre personnes avaitavaient trouvé la mort dans des circonstances similaires.
 
L'an dernier, le festival avait déjà été endeuillé par la mort de deux personnes : Michael Been, ingénieur du son, avait fait une [[w:Infarctus du myocarde|crise cardiaque]] le 19 août après qu'il eut assuré le son du groupe {{w|Black Rebel Motorcycle Club}} (groupe dans lequel joue son fils). Le lendemain, c'est le chanteur du groupe {{w|Où Est Le Swimming Pool}}, Charles Haddon, qui se suicide en sautant du haut d'un pylône du parking backstage peu après la performance de son groupe.
2 736

modifications