Différences entre versions de « Israël : l'extrême-droite monte en flèche »

m
ponctuation
m (ponctuation)
 
[[Fichier:PikiWiki Israel 21552 Knesset building in Jerusalem.JPG|thumb|right|250px|Les élections législatives à la Knesset se dérouleront le 22 janvier 2013.]]
{{Date|21 janvier 2013}}
Les élections législatives israéliennes qui se dérouleront le 22 janvier ne sont guère rassurantes pour l'avenir des palestiniens et du processus de paix entre {{w|Israël}} et la {{w|Palestine}}. En effet, les partis d'extrême-droite et religieux sont bien partis pour gagner plusieurs sièges (17 sièges selon les sondages) à la {{w|Knesset}}, le parlement israélien, au détriment du Likoud (entre 32 et 35 sièges prévus contre 42 actuellement), le parti conservateur du premier ministre {{w|Benjamin Netanyahu}}, qui est cependant quasi-certain de conserver la majorité. Face à cette montée de l'extrême-droite, le premier ministre a axé la fin de sa campagne vers un discours nettement plus à droite ; ainsi, il a affirmé qu'aucune colonie ne serait démantelée durant les 4 prochaines années, rappelant par ailleurs que son gouvernement avait même renforcé la présence israélienne en {{w|Cisjordanie}}. Or, Netanyahu a besoin d'une liste forte au parlement pour résister aux pressions de l'Administration Obama, dont il apprécie peu le discours et la politique vis-à-vis de la Palestine : {{Citation|Plus ma liste sera forte, plus je serai en mesure de résister aux pressions de l'administration américaine de Barack Obama sur la colonisation}}, a déclaré le premier ministre israélien.