« Allemagne : l'ambassade britannique disposait d'un service d'écoutes » : différence entre les versions

ajout de la donnée chiffrée au cœur de la polémique
[version vérifiée][version vérifiée]
(un secret de polichinelle ?)
(ajout de la donnée chiffrée au cœur de la polémique)
En outre, les Britanniques et les Étasuniens disposent d'une autre structure à {{w|Chypre}} pour surveiller le Proche-Orient y compris Israël leur allié. Situé au sein de la base de Dhekelia, à l'est de l'île chypriote, les services interceptaient les téléphones, les courriers électroniques, des données bancaires des chefs militaires, politiques et haut-responsables de l'administration publique de toute la zone.
 
Rappelons la National Security Agency (NSA) interceptait chaque mois en Allemagne 500 millions de communications, soit près de dix fois plus qu'en France<ref>[http://www.lefigaro.fr/international/2013/07/01/01003-20130701ARTFIG00563-l-allemagne-stupefaite-d-etre-la-cible-principale-de-la-nsa-eneurope.php L'Allemagne stupéfaite d'être la cible principale de la NSA en Europe]</ref>. Mais ce tapage médiatique en Allemagne<ref>[http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2013/10/24/merkel-nsa-apres-l-affront-la-fin-de-l-espionnage-americain Merkel-NSA : Après l'affront, la fin de l'espionnage américain ?]</ref> est quelque peu hypocrite car toutes les ambassades ont des [[w:Service de renseignement|cellules de renseignement]] chargées de l'[[w:Espionnage industriel|espionnage économique et politique]].
{{Traduction
|langue=ca
 
{{Affaire Snowden}}
{{notes}}
== Sources ==
* {{Source sans url