Différences entre versions de « Communauté valencienne : Catalunya Ràdio et Catalunya Informació désormais hors-la-loi »

aucun résumé de modification
Le gouvernement de Madrid, dirigé par le {{w|Parti populaire (Espagne)|Parti populaire}}, continue ses attaques contre la langue catalane. Aujourd'hui, les quotidiens catalans ont rendu public la décision du ministre de l'Industrie selon laquelle {{w|Catalunya Informació}} et {{w|Catalunya Ràdio}} utiliseraient l'installation sans les autorisations afférentes à ces émissions. Depuis 20 ans, les deux stations utilisaient les relais de l'''Acció Cultural del País Valencià'', qui a rendu possible l'arrivée des signaux.
 
Le ministre se réserve le droit d'infliger une amende aux deux radios pouvant aller jusqu'à {{formatnum:500000}} euros pour chacune d'entre elles si elle continuaient leurs émissions. Les radios ont reçu, le 17 janvier dernier, une mise en demeure a fin qu'elles arrêtassent le signal. L'automne dernier, le gouvernement valencien, dirigé par ce même parti populaire a décidé la fermeture de la télévision valencienne qui émettaient en valencien, une variante du catalan. En 2011, il a déjà interdit la chaine de télévision catalane, TV3, malgré une vague de protestationprotestations dans le pays.
 
; Protestations politiques