Différences entre les versions de « Élections européennes de 2014 : le Front national devient le premier parti de France »

ajout chapeau
m
(ajout chapeau)
{{Infobox France}}
{{date|26 mai 2014}}
{{chapeau|Sur les 751 députés européens élus dans les 28 États membres de l'Union européenne, le Front National a obtenu 24 des 74 sièges parlementaires attribués à la France au Parlement européen.}}
Hier, se sont déroulées, en France, les [[w:Élections européennes de 2014|élections européennes]] afin d'envoyer des députés au Parlement de l'Union européenne. Le {{w|Front national}} a provoqué un séisme en devenant la première formation politique pour ce type d'élection. Le {{w|Parti socialiste (France)|Parti socialiste}} descend à son plus bas niveau historique et même l'{{w|UMP}} est largement distancée par la formation frontiste. Ceci a provoqué beaucoup de commentaires tant en France qu'à l'étranger. Certains hommes politiques ne sont pas allés par le dos de la cuiller. Ainsi, le socialiste Jean-Christophe Cambadélis a déclaré : {{Citation1|D'abord, il faut constater ce qu'il s'est passé, nous avons pris collectivement – je dis tous les partis, – une branlée.}} attribuant la défaite au niveau européen et aussi dans le prolongement des élections municipales en mars dernier.
 
<center>