« Politique : Alain Juppé candidat aux primaires de l'UMP » : différence entre les versions

faute d'orthographe au mot centriste (écrit "cenriste" dans l'article).
m (Annulation des modifications 555134 de Nosfer'Atu (d) Oups.)
(faute d'orthographe au mot centriste (écrit "cenriste" dans l'article).)
En se qualifiant aussi tôt, le but de M. Juppé était sans aucun doute de faire parler de lui avant que [[w:Nicolas Sarkozy|Nicolas Sarkozy]] n'officialise son retour en politique comme le prévoient les commentateurs politiques. Il faut d'ailleurs noter que Alain Juppé est certes candidat à la primaire (l'élection interne désignant le candidat à la présidentielle) mais non à la présidence du parti, dont l'élection aura lieu, elle, en novembre prochain, car il a toujours déclaré que, selon lui, le président du parti et le candidat aux présidentielles devaient être deux personnes distinctes.
 
Plusieurs acteurs de la scène politique ont commenté la nouvelle. [[w:François Bayrou|François Bayrou]], maire de Pau et leader cenristecentriste, a salué la candidature de M. Juppé :
{{citation2| J'ai pour Alain Juppé beaucoup d'estime. C'est quelqu'un de solide, courageux et respectable, qui peut faire du bien au pays. [...] Il y a une solidarité, qui n'est pas seulement aquitaine, qui est la solidarité de ceux qui sont au fond républicains, démocrates, et qui ont envie que le pays se rassemble plutôt que de voir le pays se diviser. [...] C'est quelqu'un que je considère comme pouvant être un atout pour le pays.|François Bayrou.}}