Différences entre les versions de « France : Toulouse s'oppose à la privatisation de son aéroport »

typographie
(typographie)
{{Date|11 avril 2015}}
 
La ville de {{w|Toulouse}}, par son conseil municipal s'est prononcé vendredi 10 avril 2015 contre la privatisation de l'{{w|Aéroport de Toulouse-Blagnac|aéroport de Blagnac}}.
La ville demande à ce que «{{citation|la cession des parts de l'État soit stoppée dans les plus brefs délais»}}.
La résolution a recueilli l'unanimité des élus présents.
 
{{w|Jean-Luc Moudenc}} se trouve donc sur une ligne commune avec ses homologues UMP de Nice et de Bordeaux qui sont eux aussi opposés à la vente des actions de l'État dans leurs aéroports respectifs.
 
A cette occasion, le collectif contre la privatisation a distribué aux passagers des cartes postales adressées au président de la République afin de lui demander de «{{citation|revenir sur ce choix désastreux pour la démocratie, l'intérêt général et la santé publique»}}.
 
Le maire de Tournefeuille, Claude Raynal, par ailleurs sénateur PS de la Haute-Garonne a informé du fait qu'il souhaite déposer la semaine suivante un amendement à la {{w|Loi Macron|loi Macron}} pour s'opposer à la privatisation des aéroports.
332

modifications