Différences entre les versions de « France : décès de l'ancien Premier ministre Raymond Barre »

relecture
(ajout infos)
(relecture)
[[Image:Raymond Barre 1977.jpg|thumb|[[w:Raymond Barre|Raymond Barre]] en 1977]]{{date|25 août 2007}}
''{{guil|M. Raymond Barre est décédé cette nuit samedi 25 août 2007 à l'hôpital du Val-de-Grâce}}'' a fait savoir sa famille. L'ancien Premier ministre français '''[[w:Raymond Barre|Raymond Barre]]''' vient donc de décéder à l'âge de 83 ans, dans la nuit de vendredi à samedi, à l'hôpital parisien du Val-de-Grâce où il avait été admis le 11 avril dernier. Il avait dans un aprèspremier avoirtemps été hospitalisé à Monaco pour des problèmes cardiaques survenus alors qu'il était sur la Côte d'azur. Ceux-ci venaient s'étaient ajoutésajouter à une insuffisance rénale, et ces problèmes de santé l'avaient conduit à se retirer de la vie politique en 2002.<br>
 
Raymond Barre, professeur d'économie, avait été nommé par le Président de la République française [[w:Valéry Giscard d'Estaing|Valéry Giscard d'Estaing]] Premier ministre en août 1976, après avoir occupé des postes de Vice-président de la Commission européenne responsable des Affaires économiques et financières, ou encore de Ministre du Commerce extérieur. Il occupera ce poste jusqu'en 1981 (et l'élection de [[w:François Mitterand|François Mitterand]] à la Présidence). Il devient par la suite député et maire de [[w:Lyon|Lyon]] (de 1995 à 2001), et se présenta à l'élection présidentielle de 1988 où il fut devancé par [[w:Jacques Chirac|Jacques Chirac]] et, bien sûr, par [[w:François Mitterand|François Mitterand]].<br>
Il y a peu de temps, Raymond Barre avait été à l'origine d'une polémique en défendant sur la radio [[w:France Culture|France Culture]] son ancien ministre [[w:Maurice Papon|Maurice Papon]], mis en cause pour ses actes en tant que Préfet de police et surtout en tant que fonctionnaire du [[w:Régime de Vichy|Régime de Vichy]] lors de la Seconde guerre mondiale, pour lesquels il fut condamné pour complicité de [[w:crime contre l'humanité|crimes contre l'humanité]].
 
Il y a peu de temps, Raymond Barre avait été à l'origine d'une polémique en défendant sur la radio [[w:France Culture|France Culture]] son ancien ministre [[w:Maurice Papon|Maurice Papon]], mis en cause pour ses actes en tant que Préfet de police et surtout en tant que fonctionnaire du [[w:Régime de Vichy|Régime de Vichy]] lors de la Seconde guerre mondiale, actes pour lesquels il futa été condamné pour complicité de [[w:crime contre l'humanité|crimes contre l'humanité]].
 
La classe politique française a rapidement réagi à cette disparition en exprimant son émotion. Le bureau de son prédécesseur à Matignon, Jacques Chirac, a ainsi indiqué que : ''{{guil|C'est avec beaucoup de tristesse que le Président Jacques Chirac a appris le décès de M. Raymond Barre. Avec lui, la France, perd un grand économiste, un homme politique résolument engagé pour la modernisation du pays et un grand Européen}}''.
64

modifications