Différences entre versions de « Le traité de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne est compromis »

Retouche
(Publication)
(Retouche)
{{citation3|Il semble évident pour moi, pour le Canada, que l'Union européenne n'est pas capable maintenant d'avoir un accord international même avec un pays qui a des valeurs si européennes comme le Canada. Et même avec un pays si gentil et avec beaucoup de patience comme le Canada|Chrystia Freeland|ministre du Commerce international du Canada}}
 
Le parlement Wallon est inquiet des menaces que l'AECG fait peser à ses yeux dans le domaine agricole, lesdes services publics ou lesdes mécanismes d'arbitrage en cas de conflit entre les États et des multinationalesinvestisseurs et demande d'avantage de garanties. Le gouvernement a donc réitéré le rejet de l'ultimatum canado-européen. {{Citation1|Nous ne sommes pas contre le libre-échange, ou les traités commerciaux. Mais notre niveau d'exigence est élevé.}} a déclaré le ministre-président de la Wallonie, {{w|Paul Magnette}}.
 
Selon {{w|Donald Tusk}}, président du Conseil européen. L'accord de libre-échange avec le Canada (CETA) pourrait être le dernier traité commercial négocié par l'UE si les négociations échoues, tout en précisant que {{citation|les négociations sont toujours en cours}} pour tenter de répondre aux craintes émises par la Wallonie.