Différences entre versions de « États-Unis : Trump présentera sa réforme fiscale mercredi »

m
aucun résumé de modification
m
 
{{Date|22 avril 2017}} Le Président des États-Unis {{w|Donald Trump}} a annoncé pouvoir présenter sa réforme fiscale dès mercredi 26 avril. ''{{citation|Nous ferons une annonce importante mercredi concernant la réforme fiscale. Le processus est engagé depuis longtemps mais la réforme commencera mercredi }}'', a-t-il affirmé lors d'une visite au département du Trésor, où il a signé plusieurs décrets visant à réexaminer certaines mesures de régulation financière instaurées par son prédécesseur Barack Obama.
 
Dans une interview accordée à l'{{w|Associated Press}} vendredi, Trump a annoncé que cette réforme comprendra des baisses d'impôts ''{{citation|massives}}'', tant pour les ménages que pour les entreprises. ''{{citation|Il s'agira, je pense, des plus importantes baisses d’impôts jamais effectuées }}'', a-t-il poursuivi. Durant sa campagne, Trump avait promis entre autres de faire passer l'impôt sur les sociétés de 35 % à 15 %, de réduire de 7 à 3 le nombre de tranches d'impôt sur le revenu, ainsi que de supprimer l'impôt sur la succession appliqué aux fortunes de plus de 5,5 millions de dollars<ref>{{Source|langue=fr|url=http://www.ouest-france.fr/monde/etats-unis/etatselections-unisamericaines/donald-trump-vapourra-presentert-il-mettre-en-oeuvre-sa-reforme-fiscale-mercredi-49423794600296 |titre=Donald Trump pourra-t-il mettre en œuvre sa réforme fiscale ?|publication=Ouest-France|date=9 novembre 2016}}</ref>. Cette réforme du code fiscal sera la plus importante depuis celles de l'administration Reagan, d'après le Président et le secrétaire du Trésor {{w|Steven Mnuchin}}.
 
À la suite de cette annonce, le cours du {{w|Dow Jones}} a connu une augmentation d'un peu plus de 30 points, passant de 20 541 à 20 572 points en début d'après-midi. La réforme sera pourtant présentée dans une période difficile pour le Président Trump : en effet, les Républicains de la Chambre des représentants s'apprêtent à soumettre de nouvelles propositions d'abrogation de l'{{w|Obamacare}} et le Congrès décidera d'ici vendredi s'il continuera ou non d'octroyer des fonds au gouvernement, sans quoi les activités gouvernementales seraient [[w:Arrêt des activités gouvernementales aux États-Unis|partiellement arrêtées]].
365

modifications