Différences entre les versions de « Utilisateur:Kagaoua/Brouillon »

__NOTOC__
== Triathlon : WTS Leeds, les frères Brownlee à domicile ==
[[File:Triathlon at the 2016 Summer Olympics – Men's 6.jpg|thumb|Alistair et Jonathan Brownlee Rio 2016]]
{{date|12 juin 2017}}
Le circuit des {{w|Championnats du monde de triathlon 2017|championnats du monde 2017}} (WTS) de triathlon courte distance à vu la 4{{e}} étapes se dérouler dans la ville britannique de {{w|Leeds}} le 11 juin.
 
Fief sportif des champions et vice-champions olympique {{w|Alistair Brownlee|Alistair}} et {{w|Jonathan Brownlee}} qui n'ont pas manqué ce rendez-vous, même si Alistair s'est tourné vers les courses longues distances et Jonathan revient de blessure, les deux anglais affichaient leur ambitions pour cette épreuve. Le leader du classement et champion en titre l'Espagnol {{w|Mario Mola}}, semble toutefois survoler en ces moments ces concurrents.
 
Rentrée aussi sur le circuit après sa pause post Jeux olympiques du Français {{w|Vincent Luis}} qui étalonne son niveau du moment sur cette épreuve sur distance M, de {{unité|1.5|kilomètre}} de natation, 40 de vélo et 10 de course à pied. Chez les féminines {{w|Flora Duffy}} fait figure de grande favorite et ne laisse de supposition qu'autour de sa forme du moment, tant la championne en titre domine la compétition à l'approche de la mi-saison.
 
; Course femmes
 
Trente-six triathlètes féminines ont pris le départ de cette épreuve. Dès le départ, les meilleures nageuses du peloton, se sont chargé de créer des écarts. La britannique Jessica Learmonth prenant en charge la tête de course pour se détacher en compagnie d'une dizaine de compétitrices. La championne en titre {{w|Flora Duffy}} prend part à cette sélection aquatique, elles sont huit à sortir finalement en tête et à atteindre la première transition. Malgré le profil atypique de la partie vélo, Flora Duffy, une nouvelle fois démontre sa puissance dans ce segment. Seule trois compétitrices s'accrochent au train qu'impose la championne. L'arrivée à la seconde {{w|Transition (triathlon)|transition}} se fait avec un groupe de trois triathlètes et avec une avance de deux minutes trente sur le peloton des poursuivantes.
 
Flora Duffy ressort première de la transition et s'envole vers sa seconde victoire consécutive et de la saison 2017. Elle est suivie par l'Américaine Taylor Spivey qui monte pour la première fois sur un podium des WTS à plus d'une minute trente et par l'Italienne Alice Betto qui en prenant la troisième place, offre un premier podium féminin à son pays. L'Américaine Kristen Kasper qui finit à la quatrième place, prend toutefois la tête du classement général provisoire, au bénéfice d'un plus grand nombre de participations à mi-saison du championnat.
 
; Course hommes
 
Une nouvelle fois, les frères Browmlee n'ont pas laissé d'opportunité à leurs concurrents pour les vaincre sur leur terre.
 
Comme à leur habitude, ils se placent dans le sillage du multiple champion d'{{w|aquathlon}} {{w|Richard Varga}}, meilleur nageur du peloton, qui sort le premier de l'eau suivit de près pas les deux Britanniques et du Français {{w|Pierre Le Corre}}. À l'issue d'une transition éclair, les deux champions olympiques vont rapidement prendre la tête de la partie vélo, seuls deux compétiteurs {{w|Aurélien Raphaël}} et Pierre Le Corre réussissant à accrocher leur train lancé à grande vitesse. Les quatre échappés sont pris en chasse par le groupe des poursuivants qui collabore pour préserver des chances de l'emporter. Collaboration fructueuse, le groupe se rapproche à six secondes de la tête de course avant la dernière partie plus technique du parcours vélo. Dans cette dernière partie, le circuit plus étroit et sinueux va permettre au Britannique de recreuser un écart d'une minute quinze à l'arrivée à la seconde transition.
 
Cette avance permet aux deux frères de prendre leur distance dans la course à pied et de se tenir à distance des poursuivants. Comme souvent Alistair dans une accélération finale prend l'avantage sur son jeune frère et pour remporter la première place de l'épreuve. L'espagnol {{w|Fernando Alarza}} qui a progressivement pris la tête des poursuivants du duo anglais, monte sur la troisième marche du podium. Les Français Pierre Le Corre et {{w|Vincent Luis}} entrent dans le ''Top 10'' du classement de l'épreuve.
 
 
=== Résultats ===