« Un site critiquant la censure finlandaise sur Internet a été fermé » : différence entre les versions

aucun résumé de modification
Aucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
Le site interdit critiquait durement depuis trois ans la censure de l'Internet. Il contenait de l'information et des breves a propos de la foncon dont la censure a été discuté et mise en place au finlande, ainsi qu'une liste des sites actuellement censurés.
 
Le magasine finlandais Tekniikka & Talous a demandé au commisaire Lars Henriksson du [[w:Keskusrikospoliisi|bureau national d'investigation]] pourquoi le site a été censuré. Sa répose fût que il ne pouvait dicuter sur des sites particuliers, mais que les sites qui comportent des liens vers des sites pedophiles entraient dans le cadre de la loi. Cette interpretation semble pourtant en cotradiction avec la loi finlandaise, qui est supposé ne s'appliquer uniquement à des sites comportant des image's ilicites.
 
Mercredi le NBI a confirmé que le site de Matti Nikki a été censuré car il contenait une liste des sites censurés. La liste comportait environ trois quarts des sites censurés en finlande, et demonstrait que la liste de censure de la police ne contenait pas uniquement des sites pedophiles. La liste de sites censurés a été créé par Nikki en scannant un grand nombre d'adresses pour voir lesquelles etaient bloqués.
Tekniikka & Talous magazine asked Commissioner Lars Henriksson of Finland's [[w:Keskusrikospoliisi|National Bureau of Investigation]] (NBI) why the page was censored. His answer was that he cannot discuss individual sites, but said that sites which are linking to child porn pages are also within the scope of the law. This interpretation, however, seems to conflict with the actual laws, the scope of which was supposed to be only sites with illegal pictures in foreign countries.
 
La liste montrait que les trois premiers resultats d'une recherche [[w:Google|Google]] pour "pornographie gay" etaient censurés par la police, et que la plupart des sites de la liste sont herbergés en union européenne ou aux etats unis.
 
Leena Romppainen de l'Electronic Frontier Finland, organisation de défence des libertés individuelles, a précisé que les sites hebergés en union européenne auraient dû faire l'objet d'une action directe par les authaurités locaux, s'ils contenaient veritablement un contenu illicite, au lieu de faire l'objet d'une censure. Elle a admis etre déconserté par les deux possibilités : que son gouvernement censurait illégalement des sites, ou que certains pays de l'union européenne restent dans l'inaction devant des sites pedophiles.
Le magasine finlandais Tekniikka & Talous a demandé au commisaire Lars Henriksson du [[w:Keskusrikospoliisi|bureau national d'investigation]] pourquoi le site a été censuré.Sa répose fût que
 
On Wednesday, NBI confirmed that site was censored because it published and maintained an incomplete version of the Finnish child porn blacklist. Nikki's list contained roughly two-thirds of the 1500 blacklist entries, and it was created by scanning a large amount of sites and logging the censored pages.
 
The scan also found that the top three results of a [[w:Google|Google]] search for "gay porn" are blacklisted, and that most of the blocked sites are actually physically located in the [[United States]] or the [[European Union]].
 
Leena Romppainen of [[w:Electronic Frontier Finland|Electronic Frontier Finland]] commented that "The local authorities have taken no action on these sites. Therefore, either the sites do not contain child pornography or the NBI has not informed the local authorities. Both of the alternatives are equally scary."
25

modifications