« Un site critiquant la censure finlandaise sur Internet a été fermé » : différence entre les versions

m
aucun résumé de modification
m (ortho)
mAucun résumé des modifications
Le magazine finlandais Tekniikka & Talous a demandé au commissaire Lars Henriksson du [[w:Keskusrikospoliisi|bureau national d'investigation]] pourquoi le site de Nikki avait été bloqué. Sa réponse fût qu'il ne pouvait parler de cas particuliers, mais que les sites qui comportent des liens vers des sites pédophiles entraient dans le cadre de la loi. Cette interprétation semble pourtant en contradiction avec la législation finlandaise, qui est supposée ne s'appliquer uniquement à des sites comportant des images illicites, situées hors du pays. Lapsiporno.info ne pouvait en rien permettre l'accès à un contenu pédophile.
 
Mercredi, le NBI a confirmé que le site de Matti Nikki avait été bloqué car il énumérait les sites bloquésfiltrés. La liste de Matti Nikki comportait les noms d'environ trois-quarts des sites censurés en Finlande, et démontrait que la liste noire de la police ne contenait pas uniquement des sites pédophiles. Nikki aavait identifié les sites censurés en scannant un grand nombre d'adresses pour déterminer si l'accès y avait été interdit.
 
Le site de Matti Nikki montrait que les trois premiers résultats d'une recherche [[w:Google|Google]] pour ''{{Citation|pornographie gay}}'' étaient censurés par la police, et que la plupart des sites bloqués sont hébergés dans l'Union européenne ou aux États-Unis.
25

modifications