« Un site critiquant la censure finlandaise sur Internet a été fermé » : différence entre les versions

m
aucun résumé de modification
mAucun résumé des modifications
mAucun résumé des modifications
Leena Romppainen de l'Electronic Frontier Finland, organisation de défense des libertés individuelles, a précisé que les sites hébergés dans l'Union européenne auraient dû faire l'objet d'une action directe par les autorités locales s'ils contenaient véritablement un contenu illicite, au lieu de faire l'objet d'une censure. Elle a admis être déconcertée par le fait que soit son gouvernement censure illégalement des sites Internet, soit que certains pays de l'Union européenne restent dans l'inaction devant des sites pédophiles.
 
Selon Matti Nikki, pense que la majorité des sites bloqués sont surement des sites adultes légaux, et la police ne doit pas fait pas assez de recherche quand ils décident de les bloquer.
 
Le débat sur la censure sur Internet fait rage dernièrement en Finlande. Des propositions sont sur la table pour étendre le filtrage des sites aux sites de paris en ligne, ''{{Citation|sites liés au terrorisme}}'', à la violence et aux sites qui ne respectent pas les lois sur le droit d'auteur.
25

modifications