Différences entre les versions de « France : Deuxième jour de confinement et premières gardes à vue »

aucun résumé de modification
À {{w|Digne-les-Bains}} (Alpes-de-Haute-Provence), mercredi en fin d’après-midi, quatre individus marchant sur la voie publique ont été interpellé par une patrouille de police, avant de prendre la fuite. Trois ont été rattrapés et placés en garde à vue.
 
Ils encourent un an de prison et 15.000 {{unité|15000|euros}} d’amende pour « mise en danger d’autrui par violation délibérée des mesures destinées à prévenir et limiter les conséquences des menaces sanitaires sur la santé ».
 
Ce mercredi, un total de 4.095{{unité|4095|euros}} amendes a été dressé pour non-respect du confinement censé mettre fin à l'épidémie de coronavirus qui a déjà fait 264 morts.
 
Face à la pénurie de certains produits alimentaires, certains magasins ont instauré des quotas, comme un Super U du quartier de la Tour Eiffel à {{w|Paris}} qui vend deux packs d’eau maximum par client, qui n'entre que par dix à la fois, après avoir attendu dehors en respectant une distance d’un mètre entre chacun. Il n’y a quasiment plus de pâtes, ni de riz ou de lentilles, et les réfrigérateurs des plats préparés ou de charcuterie sont presque vides.
1 523

modifications